Degemer al lec'hienn > Politique > Langue bretonne : l’Etat lèche les miettes qu’il laisse aux filières (...)

Langue bretonne : l’Etat lèche les miettes qu’il laisse aux filières bilingues

Yaou 14 a viz C'hwevrer 2008

Le 15 janvier dernier, lors d’une réunion avec les acteurs des filières bilingues publiques de Bretagne, le recteur de l’académie de Rennes a fait annoncer que l’Etat voulait par son intemédiaire fermer arbitrairement des cours de breton et des initiations au gallo dans 14 collèges et lycées de Bretagne. Cela s’ajoute à une volonté délibérée de tirer le niveau de maîtrise de la langue des élèves vers le bas : rappellons que selon les programmes officiels, un collégien souhaitant passer l’option Breton au Brevet des Collèges doit théoriquement valider le niveau A1 du cadre commun de référence, ce qui équivaut à une simple compréhension des expressions de base.

Ces décisions unilatérales montrent clairement que l’Etat n’est pas et ne sera jamais aux côtés des parents et des enseignants dans cette lutte pour nos droits élémentaires et que seuls les Bretonnes et les Bretons pourront faire évoluer les choses positivement en prenant eux-mêmes leur destin en main. Et ce n’est pas le silence religieux du Conseil Régional en la matière qui viendra contredire cette constatation.

D’ar 15 a viz Meurzh e oa bet embannet gant rektor akademiezh Breizh e c’hoant kas da get kentelioù brezhoneg ha gallaoueg e 14 skolaj ha lise Breizh da geñver un emvod gant ar re a labour e metoù ar c’hlasoù divyezhek. Ouzhpenn-se e santer sklaer bolontez ar Stad izelaat live ar skolajidi hag al liseidi a fell dezho deskiñ hor yezh : hervez an testennoù ofisiel nevez eo ret dezho tizhout live A1 framm kumun Europa da vare an 3vet klas, da larêt eo kompren gerioù ha troioù-lavar nesañ ar yezh nemetken.

Diskouez a ra da vat ne vo biken ar Stad skoaz-ouzh-skoaz gant ar gerent hag ar skolaerien a stourm evit hor gwirioù. Ne c’hello ket cheñch an traoù ma ne vez ket divizet gant ar Vretoned hag ar Bretonezed renn o buhezioù o-unan, ha n’eo ket kennebeut ur C’huzul Rannvro didrous a sikouro anezho er stourm-se.

Evit Emgann MGI, ar mouezh-aotreet Fañch Oger

http://emgannbroroazhon.over-blog.org/

Respont d'ar pennad-mañ

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Heuliañ buhez al lec'hienn RSS 2.0